CAUCUS DES BLEU.E.S

Fondé en 1987, le caucus des Bleu.e.s est traditionnellement plus à gauche
du spectre politique.

Lors de la 35e législature du Parlement étudiant du Québec, les Bleu.e.s commenceront la simulation à l'opposition.

Chef

ÉMILE LAMBERT-DESLANDES

Participant du Caucus des Bleu.e.s depuis maintenant cinq ans, Émile a successivement été membre de l’équipe des communications, ministre des Affaires intergouvernementales, recrue de l’année, porteur d’un projet de livre blanc en automatisation, ministre du Progrès, ministre de la Sécurité publique et leader parlementaire en chef de l’opposition officielle, avant d’être élu 35e chef des Bleu.e.s en janvier 2020. Il dirige le caucus pour une deuxième année consécutive, épaulé par sa vice-cheffe, Marie-Pier Désilets, afin de garantir à ses membres une simulation à la hauteur de leurs attentes.

 

Né à Longueuil et issu d’une famille reconstituée originaire de Montréal, de la Mauricie et de la Montérégie, il a grandi à Bromont, dans les Cantons-de-l’Est. Détenteur d’un baccalauréat ès arts de l’Université McGill en développement international, science politique et histoire, il est aujourd’hui candidat à la maîtrise en science politique à l’Université Queen’s, Graduate Research Fellow au Centre for International and Defence Policy et chercheur émergent dans le Réseau d’Analyse Stratégique. Ses domaines de recherche sont les relations internationales, la sécurité internationale, la dissuasion stratégique et la sécurité nucléaire. Il a précédemment travaillé comme analyste de recherche pour une firme de consultation franco-ontarienne et est actuellement coordonnateur aux affaires publiques et gouvernementales pour le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec. 

 

À l’aube de sa sixième simulation parlement et de son quatrième et dernier Parlement étudiant du Québec, Émile est persuadé que les valeurs de social-démocratie, d’égalité des chances, d’anti-classisme, de féminisme, de syndicalisme et d'environnementalisme des Bleu.e.s sont la meilleure voie pour bâtir le Québec de demain. 

Vice-cheffe

MARIE-PIER DÉSILETS

La prochaine édition du Parlement étudiant du Québec sera la cinquième participation de Marie-Pier à la simulation. Elle a précédemment occupé les rôles de députée, ministre (famille et affaires autochtones), porteuse d’un projet de loi en droit de la famille et leader adjointe au gouvernement. C’est pour les débats d’idées, l’ambiance chaleureuse des Bleu.e.s et la possibilité de se dépasser qu’elle renouvelle son engagement auprès du caucus année après année. Cette année, elle est donc sa 35e vice-cheffe.

 

Animée par un souhait de justice sociale et d’égalité pour toutes et tous, Marie-Pier a d’abord étudié en droit et est membre du Barreau du Québec depuis 2020. Elle étudie présentement en enseignement du français au secondaire à l’UQAM. Son intérêt pour la démocratie s’est manifesté dès l’école primaire. Elle a alors été élue représentante de classe et a continué de s’impliquer dans diverses associations étudiantes au CÉGEP et à l’université. 

 

Passionnée de nature, d’environnement et de voyages, ses temps libres sont consacrés aux activités de plein air, au camping et aux roadtrips.

Anciens chef.fe.s

1987: Pierre-Luc Desgagnés (1er)
1988: Daniel Lacroix (2e)
1989: Louise Charette (3e)
1990: Bruno Alain (4e)
1991: Marie-Claude Lemieux (5e)
1992: Pascal Paradis (6e)
1993: Louis Sainte-Marie (7e)
1994: Robert Cardin (8e)
1995: Jean-Mathieu Potvin (9e)
1996: Marc Tanguay (10e)
1997: Geneviève Masse (11e)
1998: Thierry Larrivée (12e)
1999: Éric de la Sablonnière (13e)
2000: Pierre Brabant (14e)
2001: Frédéric Maltais (15e)
2002: Nicolas Asselin (16e)
2003: Serge Noël (17e)
2004: Hubert Crépault (18e)
2005: Julie-Maude Normandin (19e)
2006: Gaétan Rancourt (20e)
2007: François Milette (21e)
2008: Alexis Gagné-Lebrun (22e)
2009: Pierre McCann (23e)
2010: Ludovic Soucisse (24e)
2011: Alexis Lacombe (25e)
2012: Guillaume Raymond (26e)
2013: Maxime Pelletier (27e)
2014: Marc-Olivier Leblanc (28e)
2015: Nathaniel Bérubé-Mimeault (29e)
2016: Francis Bouchard (30e)
2017: Alexandre Saulnier-Marceau (31e)

2018: Cécile Gagnon (32e)

2019: Éva Paquin-Lefebvre (33e)

2020 : Jason St-Amour (34e)